JOYAX, hommage à un petit fabricant
 
HISTOIRE
Autour d'un simple jouet de bazar, la Jeep "pompiers" JOYAX !
 
1946
Après son retour de la guerre, Francis Lan fonde JOYAX en 1946, à l'aide de son père Alphonse
C'était dans la structure en bois d'un restaurant de plage, démonté et réinstallé sur un ancien potager !!!
Alphonse et Francis en 1946
Cheval à bascule 1946
 
Le cheval (premier jouet qui a lancé l'entreprise) et d'autres jouets en bois ont été les premiers d'une gamme
qui s'est ensuite orientée vers la tôle emboutie, peinte ou imprimée. Joyax, inspiré de joyeux, était né !
Lapin "tambour" 1947/48
Camion en bois 1947/48
   
1949
Au 30 boulevard de l'Aiguillon, à Marseille, Francis Lan se reconvertit dans la fabrication de jouets en tôle
En 1949, il rachète à Henri Fauvel (JMF) l'outillage de sa Jeep Willys 41 US Army, crée en 1946
Dès 1950, il lance deux modèles, la "Jeep" style Army, sans mécanisme, et la "Jeep Auto Canadienne", mécanique
Ces premiers modèles sont reconnaissables par leurs phares en aluminium et des jantes lithographiées pour la Canadienne
Le coffret MULTIMECOS (camion transformable 5 jouets en un seul) et un autorail complète cette production
   
"Jeep" au 1/20 de 14cm et "Auto Canadienne" dès 1950
"Autorail" de 27cm dès 1950, avec ou sans remorque
Francis, bricoleur "né" qui a voué sa vie à la mécanique, ne supportait pas l'idée que l'on puisse jeter des choses encore
"réutilisables". C'est peut-être pour cette raison que la gamme n'a pas trop évolué, mais s'est en revanche déclinée en
de multiples variantes, qui font aujourd'hui le bonheur des collectionneurs comme la Jeep ou l'autorail
 
 
Dès le début des années 50 , des trains font également leur apparition, et la présentation s'affine avec les années
de même que les mécanismes de certaines versions
 
1953
En 1953, fort de ses succès commerciaux et prometteurs, l'atelier se développe et lance deux nouveaux modèles,
la Jeep "Pompiers" et la Jeep "Tour de France", réalisée en hommage à Louison Bobet
 
 
"Pompiers" à friction, mécanime à clé, ou sans mécanisme
"Tour de France" avec ou sans mécanisme
La version "Pompiers" a été sans aucun doute le modèle qui a fait le succès et la renommée de la marque
Francis Lan fabriqua ce modèle pratiquement jusqu'à son décès, en 1998
 
1958
En collaborant avec les établissements J.A. Benoît, Joyax réalise le seul modèle promotionnel de la marque !
On pouvait l'acquérir en échange de 250 capsules de yaourts. C'est un peu plus difficile aujourd'hui...
 
1959
Relancé en 1959, le "Camion benne" fût un modèle qu'il conçu totalement et qui demanda de gros investissements
Malheureusement, à sa sortie, ce modèle inspiré du WILLEME LC 610 "nez de requin" semblait bien obsolète
et démodé face aux "modernes" BERLIET de 1960. Ce fût donc un échec !
 
3 versions, mécaniques ou électriques, de 1956, 59 ou 1961
Tracteur "Henri" 59 et "Cabriolet sport" 58 de 10cm
 
Jeu éducatif "MAGIC' ECOL"
 
***
 
Dès le début des années 60
Les années 60, bien qu'encore fructueuses pour Joyax, et productives en nouvelles versions de la Jeep,
annonce le début de la fin pour beaucoup de petits fabricants marseillais, n'ayant pas les moyens de s'adapter
aux nouvelles normes, ni la force de lutter contre la concurence asiatique ou l'arrivée massive du plastique
 
Francis Lan rachète alors les outillages de plusieurs de ses concurents en difficultés, Technofix, Wamoo, JML...
 
En 1966, il rachète et pousuit la production de la Floride TLJ !
En 1967, il s'associe à un certain Mossé (Lan/Mossé) qui produit des panoplies et ustensiles en cuir
C'est ainsi qu'ont été créés les panoplies "le cavalier noir" ou encore "le trappeur" (...alter ego de Zorro et Davy Crockett
dans un soucis d'économiser les droits reversés à Disney...), mais aussi des colliers pour chiens et chats !!!
 
Des choix tardifs, souvent peu judicieux, et vite dépassés par l'arrivée de nouveaux jouets sur le marché
 
Faute de renouvellement suffisant, il se diversifie pour survivre en produisant des projecteurs 8mm (tout aussi vite
dépassés par le Super 8), des boîtes aux lettres ou encore des éléments de puériculture pour "Maman Bébé"
 
De plus en plus démodée, la production s'estompe progressivent depuis la première moitié des années 80...
...mais pendant ce temps, la production de la Jeep "pompiers" continua jusqu'au années 90 !
 
 
 
JOYAX, hommage à un petit fabricant
 
Avec l'aimable autorisation de la famille LAN
Sources Famille Lan, Le Jouet de Marseille (Max Morganti)
Collectionneur & Chineur n°14 de 2007... et collection perso...